top of page

Fêter Pâques en Ethiopie

Dernière mise à jour : 26 mars 2023


La cérémonie de Fassika est une des cinq plus grandes fêtes religieuses qui rythment l'année dans un pays encore majoritairement chrétien orthodoxe : Noël le 7 janvier, Timkat ou l’Épiphanie le 19 janvier, Fassika en avril, Enkutatash le 11 septembre qui marque le nouvel an éthiopien, ainsi que Maskal, la fête de la croix.


En 2020, les Pâques éthiopiennes, ou Fassika, ont été célébrées le dimanche 19 avril — premier dimanche suivant la première lune de printemps selon le calendrier julien.


Cette période religieuse de Fassika commence par un carême de 55 jours, consistant entre autres à ne pas consommer de produits d'origine animale, préférant les galettes d'injera accompagnées de légumes et de fruits. Le repas est pris en milieu d'après-midi, mais seulement après la messe du samedi et du dimanche. À noter qu'il s'agit de la plus longue période de carême, dans une année qui comporte cependant beaucoup de jours de jeûnes rituels (tsom) dont 180 sont obligatoires pour tous les Éthiopiens orthodoxes.



Le jour de Pâques, les fidèles se rejoignent pour commémorer ensemble la résurrection du Christ dans d'immenses processions au faste très particulier. Les fidèles portent des tuniques blanches contrastant avec les chasubles richement bigarrées des religieux.


Ce dimanche-là, de longues cérémonies débutent en soirée pour se terminer vers 3 heures du matin, à la lumière des bougies ornant les églises. Puis les fidèles s'en retournent en famille et rompent ensemble le carême, dînant de poulet ou d'agneau. C'est un moment de partage familial important où l'on s'échange également bons vœux et cadeaux.


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Σχόλια


bottom of page